Quel rhum choisir pour faire un rhum arrangé ?

Quel rhum pour rhum arrangé ?

Pour obtenir un résultat final satisfaisant, il faut absolument partir d’une bonne base et à la fin de cet article, vous saurez exactement sur quel produit vous dirigez !

Gardez en tête qu’utiliser n’importe quel rhum en se disant que, même s’il est infâme, la mixture des fruits et des épices viendra l’embellir est une très mauvaise idée.
Oui, il sera possible de masquer son mauvais goût, mais aux dépens de la qualité, car vous allez devoir beaucoup de sucre et là n’est pas l’objectif, trop de sucre viendra gâcher votre préparation !
Ici, on veut faire plaisir à nos invités quand on leur fait déguster notre rhum arrangé, pas les faire fuir et avoir la pire réputation possible quand on parle d’apéro.

Je vous vois, en train de paniquer à l’idée de sélectionné le rhum parfait pour vous lancer enfin dans cette aventure ! Ne stressez pas, je vous explique tout ce que vous devez savoir.

Passion rhum nous offre gentiment, en vidéo, ses meilleurs conseils quant à la sélection du rhum pour faire un arrangé :

Le type de rhum à utiliser pour une bonne préparation.

Pour commencer, on peut déjà écarter les rhums premiers prix
Qu’est-ce que j’entends par premier prix ?
Vous savez, ceux qu’on trouve tout en bas des rayons de supermarché par exemple, les bouteilles font presque peur ! Ils ont bien souvent un gout très prononcé d’alcool qui vient masquer l’odeur et le gout de la canne à sucre. 

On peut également éliminer les rhums vieux.

Pourquoi ? Parce que la macération des fruits et des épices atténuera à 90% les arômes acquis lors d’un vieillissement en fût, pas très utile !
Cependant, si vous avez déjà de l’expérience, vous pouvez quand même testé, les 10% d’arôme restant peuvent tout de même apporter un petit plus au résultat final !

Si vous êtes débutant, n’allez pas vous ruiner en misant tout sur un rhum vieux.

Rhum blanc ou rhum ambré ?

Vous avez alors le choix entre deux types de rhum, le rhum blanc ou le rhum ambré, un rhum très légèrement vieilli, un jeune vieux quoi, un peu comme moi.

Si on parcourt les innombrables recettes que l’on peut trouver dans les livres ou sur internet, on s’aperçoit rapidement que le rhum blanc est le rhum le plus utilisé dans la fabrication d’un arrangé.
On trouve facilement de très bon rapport qualité prix comme le rhum agricole blanc HSE, mon préféré pour les rhums arrangé, il se vend directement en cubi de 3 L, pratique pour faire de la quantité !
J’utilise également, de temps en temps, le rhum traditionnel Charette, il fait parfaitement l’affaire et se trouve dans presque toutes les grandes surfaces, il existe également en cubi de 3 L.

Passons maintenant au rhum ambré, j’en reviens approximativement à mon paragraphe sur les rhums vieux, si vous êtes débutant, il n’a pas vraiment d’importance.

Maintenant, si vous avez déjà une certaine expérience dans le rhum, alors oui, il a l’avantage d’apporter un côté boisé que vous n’aurez pas en utilisant un rhum blanc.

Une petite finition qui pourrait faire de vous le king du rhum arrangé au près de vos potes lors de la dégustation !

À titre perso, quand je veux partir d’une base ambrée, j’utilise neuf fois sur dix le rhum Montebello que j’achète directement en cubi de 3 L.

Rhum agricole ou rhum traditionnel ?

Vous avez du remarqué que je vous ai parlé de rhum agricole et de rhum traditionnel, ce sont deux types de fabrication différente, je ne vais pas rentrer dans le détail, juste vous l’expliquer vaguement.
C’est quand même important de comprendre la différence !
Le rhum agricole vient en grande partie des Antilles, il est fabriqué directement à partir du jus de canne. Il a tendance à être plutôt sec et herbacé.
Le rhum traditionnel quant à lui est fait à partir de la mélasse, ce sont tous les restes de la canne à sucre qui ne cristallise pas. Contrairement au rhum agricole, il a tendance à être plus liquoreux, moins alcooleux en bouche.
Si vous ne savez pas faire la différence entre les deux, je vous invite a en dégustez un de chaque et les comparés, c’est vraiment une belle expérience !

La provenance du rhum, une astuce pour affiner votre choix

Chaque pays dispose d’une culture différente, comme pour le côté culinaire, les techniques de fabrication du rhum sont bien différentes les unes des autres et ça se ressent !
Les rhums de tradition anglaise sont bien souvent trop complexes et puissants, pas réellement l’idéal pour l’utiliser en base d’un rhum arrangé !
Les rhums de tradition latine sont quant à eux très léger, ce qui nous donne généralement un mauvais résultat final.
Le meilleur rhum à utiliser reste pour moi le rhum des Antilles, n’oublions pas que c’est de là que vient le rhum arrangé !

Quel degré d’alcool ?

Le degré d’alcool a aussi son importance lors de la sélection, en général le rhum utilisé oscille entre 40 et 50°. Ce choix dépend totalement de vous, un rhum plus léger en alcool sera forcément propice à être apprécié par un large public !

Par mon expérience et en termes de partage, le mieux est de partir sur un rhum se rapprochant des 40°, ça plait bien plus aux invités qu’un rhum à 50°. Pensez-y, car le partage est important dans le monde du rhum et vous serez fier de faire déguster votre rhum arrangé à tous vos amis !

Conclusion

Le choix du rhum pour faire votre arrangé dépend énormément de vous, de vos envies, de vos gouts et de votre expérience. Prenez en compte toutes les recommandations que je vous ai faites et vous verrez qu’il sera très simple de faire une belle sélection !

Dernier conseil que je me dois de vous donner, déguster le rhum pur que vous allez utiliser, si vous l’appréciez sec, vous l’apprécierez encore plus lorsqu’il aura bien vieilli avec vos fruits ! Si vous ne vous sentez pas capable de réaliser votre rhum arrangé, vous pouvez toujours jeter un œil à notre classement des meilleurs rhums arrangés !

Retour haut de page